Offre de conseil Career Service

Négociations salariales

La négociation salariale est un élément important lors des entretiens d’embauche et de qualification. Il existe quelques conseils qui peuvent vous aider à représenter au mieux vos intérêts et obtenir une augmentation.

Chercher des informations

Soyez bien préparé-e à affronter la négociation salariale. Prenez du temps en amont pour réfléchir au montant que vous vous imaginez pour votre salaire.

  • Soyez réaliste sur vos qualifications et le profil des tâches inhérentes au poste.
     
  • Informez sur les prestations proposées par l’employeur (p. ex. 13e mois, temps de travail flexible, paiement des heures supplémentaires etc.).
     
  • Informez sur les salaires usuels dans la branche. Un calculateur de salaire est une bonne base à cet égard.

     

Concrétiser ses prétentions salariales

À l’aide de ces informations, essayez de déterminer le juste salaire. Ce salaire doit être réaliste sans quoi vous risquez de ne pas être pris-e au sérieux par votre interlocuteur. Fixez-vous aussi un salaire minimum, celui sous lequel vous ne voulez absolument pas aller. Cette fourchette vous donne ensuite une certaine marge de négociation.
 

Préparer des arguments

Vous devez pouvoir bien justifier vos prétentions salariales pendant la négociation.

  • Valeur propre sur le marché: réfléchissez pourquoi vos prétentions salariales sont justifiées. Quelles sont vos qualifications, vos expériences, quelles responsabilités porterez-vous?

  • Salaire de base et prestations annexes: vous devez aussi réfléchir si ce qui vous importe vraiment c’est un certain salaire de base ou si vous êtes prêt-e à accepter un salaire moins élevé si on vous propose des à-côtés (p. ex. bonus, véhicule de société, abonnement CFF etc.). Vous devez savoir ce qui vous importe le plus, car on vous proposera souvent l’un ou l’autre.

  • Évitez d’avancer des arguments personnels, comme p. ex. la construction de votre maison ou l’arrivée d’un enfant.
     

S’entraîner à négocier son salaire

Comme pour l’entretien d’embauche, vous nous conseillons de vous entraîner avec une personne de confiance à négocier votre salaire. Établissez par exemple une liste avec des contre-arguments que vous pourrez tester sur cette personne qui joue le rôle de l’employeur.

Parler du salaire

Ne parlez jamais de salaire de votre propre initiative pendant l’entretien, cela ne fait pas bonne impression. Si l’employeur vous demande vos prétentions salariales en revanche, vous devez savoir vous vendre. Montrez que vous avez fait des recherches et citez les éventuelles sources sur lesquelles se basent vos informations sur les salaires dans la branche concernée.