Offre de conseil Career Service

Entretien d’embauche

Si on vous invite à passer un entretien d’embauche, cela signifie que votre candidature, vos qualifications et votre motivation ont convaincu le recruteur. Pensez à confirmer le rendez-vous et remercier votre interlocuteur de vous avoir convié-e. Considérez désormais l’entretien comme une chance d’une part de faire connaissance avec l’employeur et d’autre part de vous présenter en personne. Un entretien d’embauche est toujours un dialogue, dans lequel on apprend à se connaître mutuellement et au cours duquel les deux parties doivent poser des questions. Les sections ci-après vous donnent des informations et des conseils pour vous aider à bien vous préparer à un entretien d’embauche pour convaincre votre interlocuteur.

Un entretien d’embauche exige une préparation adéquate. Plus vous serez minutieux-se et complet-ète dans votre préparation, plus vous aurez d’assurance au moment de l’entretien. Gardez les points suivants à l’esprit:

Offre d’emploi

Relisez attentivement l’offre d’emploi et notez les qualités et exigences précisées dans le profil du poste.

Informations sur l’entreprise

Renseignez-vous sur l’entreprise qui vous a convié-e à l’entretien. Vous ferez mauvaise impression si vous ne savez pas répondre aux questions qui concernent l’entreprise. Les faits et chiffres minimum à connaître sur l’entreprise sont:

  • La branche dans laquelle elle opère, sa situation économique, sa position sur le marché, ses principaux concurrents, etc.
  • Les partenaires commerciaux de l’entreprise
  • Le groupe cible, les clients de l’entreprise
  • Les produits ou prestations proposés
  • Les sites (à l’international aussi)
  • L’organigramme (et notamment celui du service pour lequel vous postulez)
  • L’effectif
  • Le chiffre d’affaires annuel
  • Les lignes directrices, la philosophie de l’entreprise

En plus de faire des recherches en ligne, renseignez-vous auprès de vos connaissances (clients ou collaborateurs de l’entreprise) et utilisez ces informations pour vous préparer aux questions du recruteur et élaborer quelques questions utiles que vous poserez.

Vos compétences et expériences

Vous devez connaître votre CV sur le bout des doigts et répondre sans hésitation aux questions sur votre parcours professionnel, vos expériences et vos qualifications. Attention, le but n’est pas de répéter ce qui est écrit sur votre CV (n’apprenez pas le CV par cœur!). Vos réponses doivent être courtes, précises et concises pour le poste.

  • Motivation: Vous devez pouvoir expliquer pourquoi vous avez choisi de suivre une formation, de prendre une décision etc. et bien évidemment aussi pourquoi le poste proposé dans cette entreprise vous intéresse. Ajoutez des informations ne figurant pas sur votre CV écrit.
  • Profil de compétences: Penchez-vous sur vos compétences et capacités techniques et interdisciplinaires et sur vos expériences passées. Réfléchissez à des exemples concrets qui vous permettront d’étayer ces qualités lors de l’entretien. Lorsque vous vous préparez, rappelez-vous que les capacités ne doivent pas obligatoirement découler de votre expérience professionnelle, mais qu’elles peuvent aussi venir de votre formation ou de vos loisirs.
  • Vous et l’entreprise: En vous basant sur les informations recueillies sur l’entreprise et en vous appuyant sur vos capacités, demandez-vous ce que vous pouvez apporter à l’entreprise. Réfléchissez aussi à vos attentes par rapport à l’entreprise (p. ex. évolution personnelle dans l’entreprise, horaires de travail, prestations sociales). Si vous avez peu d’expérience dans un domaine, vous en êtes d’autant plus ouvert d’esprit et pourrez peut-être proposer des idées novatrices.

Préparer des questions

Un entretien d’embauche n’est pas un discussion unilatérale au cours de laquelle vous ne faites que répondre aux questions de l’employeur. L’objectif est d’échanger et de faire connaissance. Vous devez donc vous préparer aux questions qu’on est susceptible de vous poser et aussi préparer des questions que vous souhaitez poser. Attention cependant à ne pas poser de questions que vous auriez pu trouver seul en faisant une recherche simple. Vous trouverez de plus amples informations sur les questions pendant l’entretien d’embauche ici.

Préparation aux questions que l’on peut vous poser

Soyez prêt-e à répondre à des questions très variées pendant l’entretien d’embauche (p. ex. sur votre parcours professionnel, sur vos qualifications, vos forces et vos faiblesses, sur l’entreprise). En plus des questions courantes, les employeurs aiment poser des questions visant à vous déstabiliser. En plus de la réponse, votre réaction à ces questions est également essentielle. Saurez-vous garder votre calme ou la question va-t-elle vous plonger dans le doute? Oserez-vous demander? Évitez-vous de répondre?

  • Si vous ne souhaitez par exemple pas vous épancher sur une question personnelle, ne dites pas simplement que vous ne tenez pas à répondre à cette question. Précisez par exemple que ce qui vous intéresse en particulier, c’est votre avenir professionnel. Ceci vous permet de rediriger l’entretien sur les aspects professionnels.
  • Vos faiblesses: N’essayez pas de cacher vos faiblesses, mais avouez-les et montrez que vous savez les gérer, voire même en faire une force. Si vous avez par exemple tendance à vous perdre dans les détails, vous pouvez ajouter que vous êtes toujours prêt à faire des heures supplémentaires pour terminer le travail. N’évoquez toutefois pas plus de 1 à 2 faiblesses.
  • Vos forces: Lorsque vous parlez de vos forces, n’exagérez pas. Prenez conscience que vous devrez appliquer ces forces au quotidien une fois embauché-e. Les expert-e-s du recrutement savent quand vous exagérez vos capacités.

Ci-après une sélection de questions typiques que l’on peut vous poser pendant un entretien d’embauche et auxquelles vous pouvez vous préparer.

Préparer quelques questions

L’entretien d’embauche ne se fait pas que dans un sens. Vous devez aussi poser des questions à votre futur employeur. Attention cependant à ne pas poser de questions que vous auriez pu trouver seul-e en faisant une recherche simple. Les questions peuvent par exemple concerner les thèmes suivants:

  • Informations plus précises sur le profil de poste (compétences, responsabilités, travail en équipe,...)
  • Position du poste dans l’entreprise (organigramme)
  • Possibilités d’évolution de carrière
  • Question sur le poste, les horaires de travail
  • Déplacements
  • Prestations sociales

Votre apparence (hygiène, vêtements, coiffure) joue un rôle décisif lors des entretiens d’embauche. Avec une apparence soignée, vous montrez que votre interlocuteur et l’entretien sont importants à vos yeux et prouvez également que vous pourrez évoluer dans l’environnement professionnel du poste. Vous devez tenir compte des points suivants:

  • Propreté générale et soin (p. ex. chaussures, ongles, coiffure).
  • Réfléchissez et renseignez-vous sur le style normal pour la profession/branche et ce qui compte particulièrement. Respectez ce style (vêtements, chaussures, coiffure etc.).
  • Vous devez vous sentir bien dans vos vêtements. Votre apparence ne doit pas vous faire ressembler à un acteur (si vous achetez un costume neuf pour l’entretien, portez-le chez vous avant de venir).
  • Si le poste implique un rôle de représentativité, vous devez absolument porter un costume. Si vous avez un doute, regardez sur le site web de l’entreprise comment les collaborateurs sont habillés. Il vaut mieux être trop bien habillé que pas assez.

La liste ci-après de vêtements non professionnels répertorie les vêtements généralement portés pour un entretien d’embauche:

Hommes

  • Costume ou veston, avec dessous une chemise fraîchement repassée. Un pantalon bien repassé.
  • Des couleurs sobres (tons de gris ou noir p. ex.)
  • La cravate peut être de couleur, mais pas avec des motifs extravagants ou sauvages
  • Vous devez bien vous raser
  • Pas de piercings ou de boucles d’oreille

Femmes

  • Optez pour un tailleur jupe ou pantalon ou une combinaison
  • Lorsque vous vous asseyez, la jupe ne doit pas être trop courte
  • Le chemisier et le décolleté doivent rester sobres
  • En été aussi, il vaut mieux porter des collants
  • Chaussures: pas de talons hauts ou de bottes
  • Le maquillage et le parfum doivent rester discrets
  • La coiffure doit vous donner un air sérieux. Les cheveux attachés donnent une apparence plus soignée que des cheveux tombant librement sur les yeux.
  • Emportez un porte-documents ou un sac à main de grande taille
  • Pas d’associations de couleur extrêmes ou de couleurs vives
  • Pas de piercings, bijoux discrets

À emporter

  • Peigne, déodorant ou parfum discret, brosse pour vêtements
  • Un dossier avec toute votre préparation, avec le plus important au-dessus
  • Une tenue de rechange (chemise ou chemisier supplémentaire) pour être prêt-e en cas d’imprévu

Interdits

  • Cravate à carreaux associée à une chemise rayée
  • Pullover trop large
  • Tongs, sandales, baskets, chaussures sales
  • Chemisier ou chemise trop étroits
  • Minijupe
  • Décolleté profond
  • Trop de peau visible
  • Trop de bijoux
  • Parfum trop fort
  • Lunettes sales

En planifiant votre trajet pour l’aller, vous vous assurez d’arriver à l’heure au rendez-vous (pas trop tôt et pas trop tard).

  • Préparez un itinéraire précis avec une alternative possible, ainsi qu’un moyen de transport de rechange s’il y a des bouchons. Réfléchissez aussi au moyen de transport que vous utiliserez: si vous choisissez la moto ou le vélo, vous pourriez arriver en sueur à votre entretien. Si le trajet est long, envisagez éventuellement de dormir dans un hôtel à proximité. Calculez avec précision le temps dont vous avez besoin pour faire le trajet et ajoutez-y une marge.
  • Emportez toutes les informations dont vous avez besoin sur l’itinéraire (dans l’idéal au format papier).
  • Nous vous recommandons de vous munir du numéro de téléphone de votre interlocuteur (et/ou du secrétariat). Si vous êtes en retard malgré toutes les précautions prises, vous devez informer par téléphone.
  • Il peut être utile de se familiariser avec les alentours de l’entreprise sur une carte ou en s’y rendant à l’avance. Vous aurez en effet peut-être la chance d’y travailler. Devoir trouver la bonne entrée au dernier moment crée du stress inutile.

La manière dont un entretien d’embauche est mené peut être très différente. Tout est possible: depuis des entretiens en tête à tête, en passant par un passage devant un comité, voire même une observation par des psychologues. Du point de vue de l’entreprise, un entretien d’embauche sert à faire votre connaissance sur les plans professionnel et personnel (sans entrer dans votre sphère privée). Les recruteurs se basent sur vos compétences et soft skills pour juger si vous pouvez vous intégrer dans leur équipe.

Formule de politesse à l’arrivée: Faites bonne impression à votre arrivée en faisant preuve d’ouverture d’esprit. Des questions ou déclarations annexes qui pourraient sembler anodines ont souvent plus d'importance qu’il n’y paraît: si le poste nécessite par exemple que vous déménagiez dans une autre ville, vous serez bien vu-e si vous avez déjà exploré la région et vous êtes habitué-e à l’idée de changer de lieu.

Langage corporel: vous devez être sûr-e de vous, ouvert-e, curieux-se et intéressé-e lorsque vous vous rendez à un entretien d’embauche. Avec cet état d’esprit, vous prendrez normalement automatiquement la bonne attitude corporelle. N’essayez pas de contrôler votre langage corporel, mais concentrez-vous sur la discussion. Il est tout à fait normal que vous soyez un peu nerveuse ou nerveux. Cela vous empêche d’ailleurs d’avoir l’air trop décontracté ou déconcentré. Concernant la communication non verbale, tenez compte des points suivants:

  • Une poignée de main sûre (mais pas trop forte)
  • Ne pas croiser les bras et ne pas les cacher sous la table
  • Asseyez-vous dans une posture ouverte
  • Parlez avec une voix posée
  • Signalez que vous approuvez ou que vous comprenez en hochant de temps en temps de la tête
  • Utilisez vos mains pour étayer vos paroles (sans gesticuler pour autant)
  • Restez en contact visuel avec votre interlocuteur lorsque vous parlez et écoutez (sans toutefois le fixer en permanence; le regard peut et doit de temps en temps se détourner)
  • Soyez amical-e, souriez à l’occasion

Poser quelques questions: pendant les phases au cours desquelles vous abordez l’entreprise et le poste, réfléchissez à ce que signifient les informations transmises pour vous et pour l’entreprise. Ainsi, vous pourrez poser des questions pertinentes et obtenir des informations précieuses pour la suite de la discussion. Si vous posez une question préparée à l’avance, évoquez les recherches que vous avez faites et expliquez pourquoi vous avez besoin de plus d'informations sur le sujet. Restez toujours concentré-e pendant l’entretien et adaptez vos questions et vos réponses en fonction de la discussion.

Fin et prise de congé: les recruteurs se rappellent généralement des dernières minutes d’un entretien d’embauche. Remerciez votre interlocuteur pour l’entretien et l’intérêt que l’entreprise vous porte. Pensez à être positif-ve et amical-e lorsque vous prenez congé. Vous ne devez surtout pas demander ce que le recruteur a pensé de vous.

Analysez l’entretien d’embauche et tirez-en des conclusions. Quand et pourquoi vos certitudes ont-elles été ébranlées et vous êtes vous retrouvé-e en situation de stress? Comment avez-vous répondu aux questions ou comment vous êtes vous présenté-e? Demandez-vous si vous avez réussi à vous présenter comme vous l’aviez préparé et si votre préparation était suffisante. Si vous recevez une réponse négative, essayez de vous renseigner sur la raison.

Une bonne analyse des entretiens est indispensable pour vous affirmer et mieux vous préparer aux entretiens à venir.