Médias Media Relations (F)

Berne dans l’Espace – 50ème anniversaire de l’alunissage

Fin juin, à l’occasion du 50ème anniversaire de l’alunissage, l’Université de Berne organise un grand évènement riche en activités : un spectacle son et lumière sur la place Fédérale montrera les étapes de la recherche en astrophysique bernoise, des représentants et représentantes illustres des grandes organisations spatiales discuteront de l’avenir de la recherche en astrophysique, les participants admireront le ciel étoilé depuis la « Grosse Schanze » et construiront des fusées.

Lorsque le 21 juillet 1969, Buzz Aldrin est descendu en deuxième homme du module lunaire, sa première action a été de déployer la voile à vent solaire bernoise et de la planter dans le sol lunaire, avant même le drapeau américain. Le Solarwind Composition Experiment (SWC), planifié et évalué par le Prof. Johannes Geiss à l’Institut de physique de l’Université de Berne, a été le premier moment fort de l’histoire de la recherche en astrophysique bernoise. Aujourd’hui, les chercheuses et chercheurs bernois recherchent, entre autres, des traces de vie aux confins de l’espace, envoient des caméras de haute définition sur Mars et observent les débris spatiaux. Une raison suffisante pour que, cet été, Berne soit placée sous le signe de la recherche spatiale et du premier alunissage.

Un colloque d’experts pour donner le coup d’envoi

Les festivités démarrent le vendredi 28 juin 2019 avec le colloque « Perspectives de la recherche en astrophysique » qui se tiendra de 10h à 16h30 dans le bâtiment principal de l’Université de Berne. Des représentant·e·s de grandes organisations et institutions discuteront de l’avenir de la recherche en astrophysique, des missions prévues, de leurs objectifs et des défis qu’elles posent. Feront partie des intervenant·e·s : Günther Hasinger (administrateur des missions scientifiques de l’Agence spatiale européenne ASE), Thomas Zurbuchen (administrateur associé des missions scientifiques de l’Agence spatiale américaine NASA et ancien étudiant à l’Université de Berne), Ewine van Dishoeck (présidente de l’International Astronomical Union IAU), Pascale Ehrenfreund (directrice générale de l’Agence spatiale allemande DLR), Xavier Barcons (directeur général de l’European Southern Observatory ESO), Eckhard Elsen (directeur de recherche au CERN) et Brian Schmidt, lauréat du prix Nobel.

Un programme varié sur la place Fédérale

Pendant les festivités, l’alunissage et la recherche en astrophysique sont également mis à l’honneur sur la place Fédérale à Berne. Un spectacle son et lumière emmènera les visiteurs au fin fond de l’univers. Le voyage les conduira sur la Lune pour y voir la voile solaire développée à Berne, sur Mars et d’autres planètes et présentera les moments forts de la recherche en astrophysique bernoise. Les grandes questions seront également abordées : D’où venons-nous ? Quelle est l’origine de la vie ? Le cube fusée sera inauguré le vendredi 28 juin à partir de 17h30 avec des allocutions du maire de Berne Alec von Graffenried et du président du Grand Conseil bernois Hannes Zaugg entre autres. Les concerts de Marius Bear et Yokko commenceront à partir de 19h. Le spectacle son et lumière sera projeté gratuitement tous les jours de 10h à 20h, jusqu’au jeudi 4 juillet. Le dimanche 30 juin 2019, la place Fédérale se transforme en un village de l’espace de 10h à 19h : des courts exposés sur l’espace, des expériences scientifiques et des jeux pour les grands et les petits sont prévus au programme. Les chercheur·euse·s de l’Université de Berne répondront toute la journée aux questions des personnes intéressées et livreront un aperçu de leur travail. En outre, le groupe bernois Traktorkestar se produira en concert l’après-midi. 

Construire des fusées et admirer les étoiles sur la Grosse Schanze 

Le samedi 29 juin, de 14h à 18h, les pilotes construiront leur propre fusée à partir de bouteilles en PET sur la Grosse Schanze et se mesureront les uns aux autres. Qui volera le plus haut ? Qui construira la plus belle fusée ? Après le concours de fusées, à partir de 19h, la pelouse de la Grosse Schanze se transformera en observatoire géant puisque des douzaines de télescopes y seront installés. Des expert·e s des observatoires du canton de Berne et des associations d’astronomie commenteront le ciel étoilé et prendront des astrophotographies avec le public. Des présentations de jeunes chercheur·euse·s à l’Université de Berne, des spectacles au planétarium ainsi que des exposés sur l’astronomie illumineront également la soirée. Le clou du spectacle : les expérimentateurs en chef de l’Institut de physique présenteront un spectacle sur fond d’expériences scientifiques qui ravira les grands et les petits. Les deux évènements seront adaptés en fonction de la météo. 

La puissance spatiale suisse sous le feu des projecteurs 

L’évènement « La Suisse dans l’Espace », qui aura lieu le samedi 29 juin au Kursaal Bern de 16h à 18h, sera le point d’orgue des festivités. Il permettra de découvrir l’univers des institutions de recherche et des entreprises qui ont écrit et continuent d’écrire l’histoire de la conquête de l’espace. Quelles sont les origines de la recherche en astrophysique bernoise et quel est le secret de sa réussite? Quels évènements ont fait son succès depuis le Solar Wind Composition Experiment au cours des 50 dernières années et quelle est l’importance de l’aérospatial dans l’économie suisse ? Les principaux conférenciers seront Thomas Zurbuchen, administrateur associé des missions scientifiques de la NASA et Johann-Dietrich Wörner, directeur général de l’ASE. De plus, de jeunes chercheur·euse·s raconteront pourquoi elles/ils ont choisi l’Université de Berne et dans quels projets de recherche elles/ils se sont inscrit e . Une allocution sera tenue également par le conseiller fédéral Guy Parmelin, chef du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche, qui se tiendra ensuite à disposition pour de courtes interviews. L’évènement sera animé par Katja Stauber. 

« Nous avons de quoi être fiers »

« Le fait que des représentant·e·s des principales organisations spatiales viennent à Berne pour participer à cette célébration témoigne de l’excellent réseau et des performances remarquables obtenus par l’Université de Berne depuis plus de 50 ans dans le domaine de la recherche spatiale », déclare Christian Leumann, recteur. Il espère que la recherche spatiale fascinera la population : « Nous avons de quoi être fies. Depuis des décennies, l’Université de Berne participe aux missions spatiales internationales, avec aujourd’hui la caméra CaSSIS, qui prend des images spectaculaires de Mars, ou le télescope spatial CHEOPS, qui se lancera à la recherche d’exoplanètes potentiellement viables. » Par ailleurs, Christian Leumann se réjouit que de nombreuses institutions culturelles bernoises abordent ul’alunissage et la recherche spatiale d’un point de vue totalement différent. « Nous espérons que ce programme passionnera le plus grand nombre de Bernois et de Bernoises. »

Invitation à la conférence de presse « Berne dans l’Espace »

Les journalistes sont cordialement invités à la conférence de presse d’ouverture des festivités « Berne dans l’Espace » : 

Date : Vendredi 28 juin, 8h30
Lieu : Bâtiment principal de l’Université de Berne, salle 208, Hochschulstrasse 4, 3012 Berne

Participent à la conférence de presse : 

Christian Leumann: Recteur de l’Université de Berne
Christoph Pappa: Direction des projets, secrétaire général de l’Université de Berne
Willy Benz: Directeur du pôle de recherche national PlanetS
Thomas Zurbuchen: Administrateur associé des missions scientifiques de la NASA
Günther Hasinger: Directeur scientifique de l'ASE
Pascale Ehrenfreud: Directrice générale du DLR

Une présentation exclusive du spectacle son et lumière aura lieu sur la place Fédérale après la conférence de presse. Il y aura une deuxième présentation à midi pour les journalistes qui souhaitent participer au colloque « Perspectives de la recherche spatiale » après la conférence de presse. 

Invitation pour une interview avec le conseiller fédéral Guy Parmelin 
dans le cadre de « La Suisse dans l’Espace »

Les journalistes sont cordialement invités à réaliser une interview après l’évènement « La Suisse dans l’Espace » :

Date : Samedi 29 juin, 18h
Lieu : Kursaal Bern, Kornhausstrasse 3, 3000 Berne

Inscription 

Nous vous prions de vous inscrire jusqu’au lundi 24 juin 2019 (veuillez utiliser le talon d'inscription, Téléchargement) : 

medien@unibe.ch, 031 631 41 42

Magazine scientifique UniPress consacré à « Berne dans l’Espace » (en allemand)

Le dernier numéro du magazine scientifique UniPress est dédié à l’alunissage réalisé il y a 50 ans et présente les réussites de la recherche en astrophysique bernoise sur huit pages spéciales.

https://www.unibe.ch/aktuell/magazine/unipress/aktuelle_ausgabe/index_ger.html

Comment Berne est allée sur la Lune – par Fred Geiselmann
Lorsque le 21 juillet 1969,  Buzz Aldrin est descendu en deuxième homme du module lunaire,  sa première action a été de déployer la voile à vent solaire bernoise et de la planter dans  le sol lunaire, avant même le drapeau américain.  Comment ce Solar Wind Composition Experiment (SWC), développé et évalué par le Prof. Johannes Geiss de l’Institut de physique de l’Université de Berne, a-t-il atterri sur la Lune?

Charlie Duke, astronaute : « Ce fut la plus belle expérience de notre vie » – 
interview par Herbert Cerutti

Charles Duke fut l’un des dix hommes à avoir marché sur la Lune et a mis en place une voile solaire bernoise le 21 avril 1972 dans le cadre de la mission Apollo 16. Herbert Cerutti était l’assistant de Johannes Geiss à l’Université de Berne. Il était chargé de déterminer la teneur en argon des voiles solaires. Aujourd’hui, il demande à Charlie Duke de lui raconter ses souvenirs de cette période légendaire.

La course pour la conquête de l’espace – par Julia Richers
Avec l’alunissage en 1969, il n’était pas couru d’avance que les États-Unis soient les grands « vainqueurs » de la conquête de l’espace. Depuis le premier lancement d’une fusée à longue portée et d’un satellite en 1957, l’Union soviétique était depuis longtemps en tête grâce à ses succès dans l’espace.

Les satellites comme outils de propagande – par Eva Maurer
L’Union soviétique a tiré profit de l’espace pour faire la propagande de la supériorité de la société soviétique. Ses arguments ont trouvé une oreille attentive même en Occident.

A Moon Landing? What Moon Landing? – par Roland FischerL’une des histoires les plus palpitantes sur l’alunissage raconte qu’il n’a jamais eu lieu, tout a
été mis en scène. Il suffit de regarder l’Histoire pour voir que la Lune est depuis toujours un lieu rempli de nostalgie qui stimule l’imaginaire où il est facile de confondre faits et éléments fantastiques.

Pages spéciales dédiées à la recherche en astrophysique bernoise – par Brigit Bucher
Sélection de missions spatiales auxquelles l’Université de Berne a participé

Un pas de géant ou juste un petit pas ? – par Claus Beisbart
Le 21 juillet 1969, plus d’un demi-milliard de personnes ont suivi les premiers pas de l’astronaute
Neil Armstrong sur la Lune. Mais quelle est la signification de cet évènement à l’heure actuelle? Trois éléments de réponse à l’étude.

L’histoire de l’exploration spatiale en images : portraits vidéo de chercheur·euse·s bernois (en allemand)

Ils ont écrit l’histoire de l’exploration spatiale bernoise – les scientifiques, ingénieurs et chefs d’atelier qui ont travaillé à l’Institut de physique de l’Université de Berne depuis les années 1960. Des portraits vidéo retracent le parcours de Kathrin Altwegg, d’Hans Balsiger, de Peter Bochsler, d’Otto Eugster, d’Ernest Kopp, de Jürg Meister et d’Urs Schwab, comment ils ont vécu la période des missions Apollo et racontent les missions spatiales auxquelles ils ont participé. Des images d’archives rares montrent les défis qu’ils ont dû surmonter. L’unique astronaute suisse, Claude Nicollier, jette un regard extérieur sur la recherche spatiale de l’Université de Berne et replace les acquis bernois dans un contexte national et international.

http://www.bernimall.unibe.ch/hintergrund/videoportraits_zu_berner_weltraumforschenden 

Recherche en astrophysique : au sommet depuis plus de 50 ans

La recherche en astrophysique bernoise fait partie de ce qui se fait de mieux au niveau mondial depuis plus de 50 ans. Le bilan en chiffres est impressionnant : Des instruments ont volé à 25 reprises dans la haute atmosphère et l’ionosphère avec des lanceurs (1967-1993), à 9 reprises dans la stratosphère en montgolfières (1991-2008), plus de 30 instruments ont été embarqués à bord de sondes et un satellite a été construit (CHEOPS, démarrage au 2ème semestre 2019).

Le travail fructueux du département de recherche en astrophysique et planétologie (RAP) de l’Institut de physique de l’Université de Berne a été consolidé par la fondation d’un centre de compétences universitaire, le Center for Space and Habitability (CSH). Le Fonds national suisse a en outre accordé à l’Université de Berne le financement du pôle de recherche national (PRN) PlanetS , qu’elle dirige avec l’Université de Genève.

07.06.2019