Portrait Identité

Egalité

"Nous ne devrions pas faire de l'égalité un "levelling down"

Où que l'on regarde : On ne nomme des femmes à des postes qui étaient autrefois (presque) exclusivement occupés par des hommes que lorsqu'on a intégré ces postes dans une structure hiérarchique et qu'on leur a retiré leur ancienne importance et leur pouvoir. Pourquoi les femmes ne peuvent-elles devenir "titulaires d'une chaire" que lorsque le petit empire flexible de la chaire n'existe plus et qu'elles sont à la place une minuscule figure dans le grand empire de l'"université" ? Le problème n'est même pas tant que ce grand empire soit généralement dirigé par des hommes, mais que cela contredit l'essence même de la science et que de tels postes ne sont tout simplement plus assez attrayants. Une bonne science est en effet un projet individuel, dans le meilleur des cas fédéraliste, elle n'est jamais centralisée. Nous ne devrions pas pratiquer l'égalité comme un "levelling down" et devons prendre au sérieux les besoins d'autonomie et de pouvoir de création. Contrairement à un préjugé répandu, il s'agit en effet de besoins humains et pas seulement masculins.