Portrait Cellule de développement

Fonds Leny et Robert Hauser

Le «Fonds Leny et Robert Hauser» est le résultat des dernières volontés du juriste winterthourois Dr Robert Hauser en faveur de l’Université de Berne. Les moyens dont le fonds est doté servent à la promotion de la Faculté de droit de l’Université de Berne.

Le testateur justifie ce legs à l’Université de Berne par ces mots: «En mémoire de l’époque passée en tant qu’enseignant auprès de l’Université de Berne et des études de ma sœur auprès de cette même haute école». Il a confié une partie de sa fortune à l’Université, qui a créé un fonds géré séparément comme patrimoine spécial. Aujourd'hui, le «Fonds Leny et Robert Hauser» permet de financer des séminaires et des dissertations en droit.

Né en 1921, le Dr Robert Hauser a consacré sa vie à la justice. Comme le voulait la tradition familiale, il s’est lancé dans des études de droit à l’Université de Zurich en 1940 avant d'obtenir un diplôme de droit procédural. Après un séjour auprès de l’Université de Paris, il devient avocat dans le canton de Zurich. Il a été l'un des co-éditeurs d’un commentaire sur la loi sur le système judiciaire. En 1969, il a passé l’habilitation auprès de la Faculté de droit et de sciences politiques de l’Université de Berne en rédigeant un mémoire sur la preuve par témoins avant d'obtenir, le 5 mars 1970, la venia docendi en droit pénal général et droit de procédure pénale. Il a ensuite enseigné auprès de la haute école de Saint-Gall et de l’Université de Zurich, opérant pendant des années comme professeur titulaire, tout en continuant à publier ses écrits.

La représentation de l’ensemble du droit de procédure pénale suisse, c’est-à-dire de 26 codes de procédure pénale cantonaux et de deux codes de procédure pénale fédéraux, en 1978 a été l’apogée de la carrière de Robert Hauser. Jusqu’en 2005, ce livre a été réédité à six reprises. Robert Hauser a continué à publier jusqu’à l’âge avancé de 81 ans. Pendant de nombreuses décennies, il a pu trouver l’appui nécessaire auprès de sa sœur également célibataire qui, pendant 35 ans, s’est occupée de sa maison, lui servait de chauffeur pour ses voyages et l’accompagnait pour le débarrasser des tâches les plus ingrates. Elle était une hôtesse très appréciée et accompagnait régulièrement son frère à des concerts, à l’opéra ou encore au théâtre.

Leny Hauser est décédée en 2007, le Dr Robert Hauser en 2011. Nous garderons un souvenir ému de ces deux personnalités.