Offre de conseil Career Service

Tendances en matière de qualification et de salaire dans la coopération internationale

Tendances en matière de qualification de la CI

Les employeuses et les employeurs de la coopération internationale (CI) demandent aux candidats de disposer de plusieurs domaines d’études et connaissances linguistiques. Les personnes les plus recherchées sont les candidat-e-s issu-e-s des filières des sciences sociales et humaines, ainsi que du travail social. Mais les diplômé-e-s des domaines de l’économie et du droit sont aussi des candidates et des candidats recherchés à la CI. Des connaissances en anglais sont à 79% l’un des prérequis pour entrer professionnellement dans la coopération internationale, mais le français aussi est une langue très appréciée avec 37%. Après ces deux langues, les autres langues recherchées sont généralement des langues de l’ONU comme l’espagnol, le russe, le chinois ou l’arabe.

Tendances en matière de salaire de la CI

Dans le secteur de la coopération internationale, on trouve en principe des postes dans les organisations non-gouvernementales (ONG), les entreprises de droit privé et les organisations supranationales ou étatiques. Les salaires bruts annuels dans ces trois secteurs varient entre CHF 101 999.- pour les ONG et CHF 141 460.- pour les organismes étatiques ou supranationaux. En moyenne, une personne travaillant dans la coopération internationale gagne environ CHF 130 000.- à temps plein. Les salaires inférieurs dans les ONG sont dus au fait qu’en cas de mission à l’étranger, les salaires sont indexés sur le pouvoir d’achat sur place.

Source: Bericht zum Schweizer Arbeitsmarkt der IZA 2013/2014, cinfo