Médias Media Relations (F)

Le festival STARMUS doit avoir lieu à Berne en 2019 à l’occasion du 50e anniversaire du premier atterrissage sur la lune

En été 2019, le premier atterrissage sur la lune fêtera ses 50 ans. La mission réussie Apollo 11 est intimement associée à l’université de Berne. Le célèbre festival STARMUS doit avoir lieu à Berne entre les 24 et 29 juin 2019 à l’occasion de cet anniversaire. C’est un festival qui rassemble la science – essentiellement l’astronomie et la recherche spatiale –, la musique et l’art et qui veut familiariser un grand public à la recherche et lui en offrir l’expérience.

La mission Apollo 11 décollait pour la lune avec succès le 16 juillet 1969. L’expérience importante et unique non américaine s’appelle le Solar Wind Composition Experiment (SWC) qui a été planifié et évalué largement par le Prof. Dr. Johannes Geiss à l’institut de physique de l’université de Berne. Cette voile à vent solaire a même été déroulée sur la lune avant le drapeau américain. Du fait de ce lien étroit avec l’alunissage, Garik Israelian, directeur de STARMUS, est arrivé à l’université de Berne avec l’idée d’organiser la cinquième édition du festival international à Berne. Les responsables de STARMUS l’annonceront aujourd’hui au cours d’une conférence de presse à Londres en présence de l’université et de Bern Welcome.

Faire l’expérience de la science

Depuis 2009, le festival STARMUS a lieu tous les deux ans et a comme objectif de faire découvrir et d’offrir l’expérience à un grand public de la recherche essentiellement dans le domaine de l’astronomie et de la recherche spatiale, mais également dans des disciplines apparentées telles que la physique des particules. Prof. Dr. Christian Leumann, recteur de l’université de Berne, est ravi que le festival se déroule à Berne: «L’université de Berne occupe une position internationale dominante depuis de nombreuses années dans le domaine de la recherche spatiale. Le festival STARMUS nous donne la possibilité, d’une part, de présenter au monde entier nos accomplissements dans ce domaine et, d’autre part, de donner la possibilité à un grand public de découvrir la recherche actuelle et les acteurs essentiels de la recherche spatiale ainsi que d’autres domaines de recherche.» Au cours des derniers festivals, Buzz Aldrin, Neil Armstrong, Richard Dawkins, Stephen Hawking, Alexei Leonov ou Jim Lovell, entre autres, ont donné des conférences. Des concerts et d’autres évènements compléteront le programme à l’instar des années précédentes comme avec Brian May, Sarah Brightman ou Brian Eno, par exemple.

Le festival sera organisé sous l’égide de l’université de Berne et de Bern Welcome. Des évènements auront lieu dans tout le canton. La ville et le canton de Berne soutiendront le festival en apportant une contribution financière. «STARMUS permettra à Berne de se présenter comme un pôle universitaire et de recherche à l’échelle internationale. Un programme varié doit passionner un large public par la science», dit Alec von Graffenried, maire de Berne.

Le financement du festival n’est pas encore assuré. Il s’agira, dans les prochains mois, de prendre contact avec de potentiels partenaires locaux, nationaux et internationaux. «L’anniversaire du premier pas sur la lune est chargé d’émotions positives, et l’université de Berne y a assisté de très près. Nous sommes très confiants dans le fait que nous pourrons réunir l’argent nécessaire», estime Martin Bachofner, directeur de Bern Welcome. La décision de pouvoir organiser le festival doit être prise en été 2018.

01.02.2018

Les images peuvent êtres demandées en haute résolution chez Corporate Communication de l'Université de Berne: medien@unibe.ch